Ilios

"Sois heureux un instant, cet instant c'est ta vie"

Omar Khayyâm

Blog

Blog transparent
30 JUILLET 2013

Blog2

A l’est du Tibet, à près de 4000 mètres d’altitude, nous nous arrêtons en contrebas d’un plateau où se dresse fièrement une tente habitée par des Nomades.
Sortant avec un grand sourire de leur abri patiemment tissé en poils de yaks, ils nous accueillent avec joie, nous offrent leur fameux thé au beurre salé, puis du yaourt et surtout, leur présence. Ils s'assoient avec nous et nous entourent jusqu'à notre départ.
Peu de ressources matérielles, mais tellement de générosité : inoubliable accueil pour ceux qui sont vus comme des voyageurs et non comme des étrangers. 

D’ici ou d’ailleurs, ne sommes nous pas tous des voyageurs en route vers nous-même ?

 


Blog transparent
23 JUILLET 2013

Blog3

« A l’instant où vous acceptez les problèmes qui vous sont impartis, les portes s’ouvrent. » Rumi

Un billet de circonstances en cette période où vous êtes nombreux/ses à prendre la route 
Un matin de juillet, je m’apprêtais à partir vers l’Ardèche pour y animer un séminaire. Avant le départ, derniers réglages de la voiture que l’on m’a gentiment prêtée. Dont celui du rétroviseur… qui, après quelques manipulations, se détache du pare-brise, et fendille le pare-brise de long en large …
Les heures passées au garage m’ont donné l’occasion de rencontrer de belles personnes : l’employé, qui m’a raconté comment il avait décidé de consacrer une grande partie de sa vie à son fils en difficulté et le technicien, qui m’a joliment parlé du bonheur.
Sans l'acceptation du temps « perdu », des soucis « pratiques » liés à la situation, ces belles rencontres auraient été impossibles. A l'image du rétroviseur, il me fallait aussi me « détacher » des histoires que ma tête me racontait !
L’attente m’a aussi fait réfléchir sur le fait que dans d’autres domaines de la vie, il m’arrive parfois d’insister, de « pousser » sans être toujours attentif, ce qui peut avoir, comme pour le pare-brise, de fâcheuses conséquences !
L’acceptation fonctionne selon le même principe que nos difficultés soient grandes ou petites, comme dans cette mésaventure : accueillir ce qui est, pour agir sur ce que nous pouvons influencer et nous ouvrir à ce qui ne peut pas être changé. C’est alors que, come le dit Rumi, les portes peuvent s’ouvrir…

Belle journée à toutes et tous !


Blog transparent
05 JUILLET 2013

Patblog

Ma grande amie Patricia est partie pour le grand voyage…
J’ai le cœur serré et des bleus à l’âme : larmes de tristesse, larmes de gratitude.
Tristesse de ne plus pouvoir la serrer dans mes bras. Gratitude pour tout ce qu’elle a été, pour l’amour et la présence à la vie qu’elle incarnait. « Je ne vais pas rendre mon dernier souffle en attendant le miracle, autant vivre le miracle à chaque seconde… et n'en perdre aucune." me disait-elle il y a peu.
Gourmande, joyeuse et pleine de vie, elle partageait avec moi l’amour du chocolat et celui de la philosophie du moment présent. L’urgence que donnait à sa vie la maladie l’amenait directement à l’essentiel : « Je ne me vois pas comme luttant pour rester en vie le plus longtemps, je désire uniquement continuer à vivre chaque seconde le plus pleinement. ». 
Ces derniers mois, Patricia était de plus en plus consciente de tout ce qui nous relie, au-delà du visible. En mars, elle écrivait comme elle se sentait émerveillée par le bourgeonnement des arbres : « En recevant toutes ces expressions de soutien (…) j’ai réalisé à l’instant : je suis comme le potentiel de ce bourgeon, et je devais alors me permettre de reconnaître comment ce bourgeon faisait partie d’une branche, et la branche partie d’un arbre et ainsi de suite… Je me sens un peu comme un bourgeon aujourd’hui et regardez toutes les petites branches autour : c’est vous tous !!!! »
Depuis mardi, quand le vent souffle dans les grands arbres à l’arrière de la maison, j’entends son rire se mêler au chant des oiseaux.
Que cette journée vous soit douce !