Ilios

"Sois heureux un instant, cet instant c'est ta vie"

Omar Khayyâm

Blog

Blog transparent
22 DECEMBER 2016

Apprivoiser la mort

Buddha 1279570 960 720

 

«On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu'une» Confucius 

Ne vivons nous pas trop souvent comme si nous étions immortels, en consacrant beaucoup de temps et d’énergie à ce qui, à l’échelle de notre vie, ne représente qu’un détail, et en tous cas pas l’essentiel ? Entre prises de tête pour des broutilles, délais professionnels impossibles à tenir, projets et exigences d’un quotidien bien rempli, on pourrait bien risquer de passer à côté de ce qui compte vraiment...
Penser à la mort, et en particulier à la nôtre, c'est le genre de chose qu'on essaie d'éviter, d’oublier. Dans la Grèce Antique, les philosophes proposaient à leurs élèves d’y penser quotidiennement. Sans tomber dans le morbide, se rappeler que nous ne faisons que passer, n’est ce pas un bon moyen d’être pleinement présents à notre vie et de célébrer tout ce qu’elle a à nous offrir ? Avec cette conscience aigue de la valeur de l’instant présent, on savourera d’autant mieux les petits bonheurs quotidiens, on se rappellera de dire aux gens qu’on aime qu’on les aime...
Savoir que la durée de notre présence sur terre est incertaine nous permet de mieux en goûter chaque moment et de revenir à l'essentiel. Conscients de la fragilité de la vie, nous arriverons mieux à relativiser ce qui nous arrive et à prendre du recul face aux contrariétés, difficultés et drames qui jalonnent et bousculent notre existence.